Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce matin encore sur Europe 1, le Ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius répétait à l'envie "C'est un changement de monde, c'est un changement de monde" !

Visiblement, "Petite Poucette", le dernier ouvrage de Michel Serres a été lu dans les plus hautes sphères de l'Etat. Et je dois dire que je suis 100% d'accord avec ce constat du philosophe. Cela aurait été bien d'ailleurs que ce fût une prévision il y a une trentaine d'années, nous serions sans doute mieux préparés collectivement à vivre ce "nouveau monde".

Toutefois, j'ai quand même un léger doute. Les élus et gouvernants constatent donc que nous vivons un changement de monde. Mais ce n'est pas uniquement pour nous expliquer qu'ils ne peuvent rien pour faire évoluer la situation ?

Rassurez-moi. Quand on constate qu'on subit un changement lourd de situation on s'adapte non ? (Ou on abandonne). Et l'adaptation ne doit-elle pas passer par un changement des méthodes, des comportements, des références, des analyses ?