Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il ne se passe un jour sans une annonce de défaillance dans la presse. On m’informe de la mise en liquidation de Money Week , on parle de quasi faillite pour Paris- Normandie. France-Soir supprimerait son édition papier pour une version « full web ».

Media_httpwwwactuetad_ubokx

 J’ai écrit pour France-Soir pendant plusieurs années, dans les 90’s. Je signais des papiers sous le pseudo« Charles Pery » alors que j’étais reporter pour RMC. J’avais au bout du fil des « vieux journaleux », blanchis sous le harnais qui te poussaient dans tes retranchements dans ta recherche d’informations. Ils adoraient la « titraille » accrocheuse sur toute la page. Ils vivaient l’information, ils respectaient ton travail de reporter sur le terrain.

En 1999 quand j’ai décidé de ne pas renouveler ma carte de presse pour créer ma boîte d’édito sur le web, j’étais persuadé que j’aurais comme concurrents tous les groupes de presse. Eh  bien non ! Que s’est-il passé entre 1999 et 2009 dans la presse pour profiter du développement d’internet ? Rien, en tous les cas, rien d’innovant. 10 ans de retard. Aujourd’hui, c’est en face du mur, que les groupes de presse s’agitent.

Alors la version full web de France Soir…la solution ? Je n’en sais rien. J’espère. Parce qu’un titre qui se meurt, surtout quand il a été dirigé par Pierre Lazareff, c’est difficile à accepter.

J’espère que la réflexion du jeune patron russe du titre n’est pas uniquement liée aux coûts d’exploitation. Espérons qu’il a aussi dans les cartons des idées innovantes sur le journalisme en ligne, des projets de data journalisme, un business modèle autre que la page vue et l’affichage. S’il veut, je peux lui en proposer…

Heureusement, dans ce marasme deux bonnes nouvelles : libé « papier » grâce à une politique éditoriale de qualité (notamment sur la Une) gagne de nouveaux lecteurs  et les présidentielles à venir devraient permettre de maintenir cette tendance.

Media_httpreferentiel_fnwte

Et l’autre jour mon fils de 15 ans m’annonce : « j’ai acheté les inrocks ».Yessss !!! Un hebdo papier pour ce 15 ans, génération Y, Z, casque sur les oreilles, smartphone, facebook, tout ça tout ça…La qualité éditoriale bouscule des montagnes…ou des ados (c’est pareil).

Espoir…(France-Soir).

Tag(s) : #Uncategorized