Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015 : le doute m'habite

Il est des jours où il faut savoir ressortir les bons mots de Desproges : je suis "dubitatif", non cela ne veut pas dire éjaculateur précoce, cela veut dire que le doute...m'habite !

Il y a moins d'un mois, je lançais sur la scène du TEDx Limoges : "la République une et indivisible...ça ne me parle plus". Et voici qu'aujourd'hui, une foule immense de citoyens s'est retrouvée partout sur le territoire pour rappeler son existence aux obscurantistes. J'ai l'air malin.

Pour la plupart, ces gens ne connaissent pas Charlie Hebdo, ils ne l'ont jamais acheté. Je pense même que l'hebdo leur tomberait des mains. Ils vont l'acheter mercredi prochain, peut-être le suivant mais après...

Alors pourquoi ce réveil soudain ? J'ai entendu qu'on avait touché à quelque chose de sacré "la liberté d'expression" or, elle est réduite comme peau de chagrin depuis des années, arrêtons de nous mentir. Autre explication : on a tué des gens dont les seules armes sont des dessins, des "petits Mickey" comme disait l'un deux. Sans doute.

Et si en fait, cette foule se levait pour elle-même, une sorte de réveil  collectif soudain après des décennies de fainéantise intellectuelle. Un peuple qui accepte toutes les compromissions de ses dirigeants, qui ne se questionne pas sur la finalité du marketing politique, qui accepte les discours les plus simplistes, qui ne s'interroge pas sur les évolutions de la société et qui finit par trouver acceptable, et même penser que la solution est dans le discours FN et dans les écrits de Zemmour sur le ton "c'était mieux avant".

On a le droit de prendre l'initiative, d'exprimer ses doutes, de remettre en question des dirigeants ou des notables sans risquer d'être freiné, mis au ban de sa communauté  c'est ça la liberté d'expression ! Et pour s'exprimer, on n'a pas que la parole, l'écrit, l'art... On peut le faire même si on ne sait pas dessiner. On peut arrêter de regarder passivement BFMTV ou autre robinet à informations, on peut choisir de ne pas voter pour les grandes formations politiques "professionnelles" (il y a le FN dans cette famille là), on peut tenter de se présenter aux élections, on peut avoir une action associative, on peut participer au dialogue social dans son entreprise, on peut aller dans les conseils d'école, on peut se former, échanger, débattre, participer.

Dans quelques jours, les polémiques ne manqueront pas de prendre la pas sur l'émotion et "l'union citoyenne". Les politiques et penseurs et "experts" habituels reprendront l'espace médiatique qui leur sera offert avec joie. Les médias ne se remettront pas en cause, les journalistes détestent ça. Et par fainéantise, facilité, productivité même, il est plus facile de donner à la parole à un "client" connu plutôt que d'aller dénicher un autre point de vue. Donc,

Rien n'aura changé...Sauf, si le doute t'habite !

Post Scriptum : je vous invite à regarder cette conférence à laquelle participait Charb  (notamment) en novembre dernier animée par David Abiker : "L'humour confère-t-il l'audace de tout dire".