Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En ce moment, on croise souvent la parole de Jean-Jacques Bourdin. Il serait l'illustration de l'interview "vérité", sans concession, celle qui bouscule les politiques et les dirigeants. Vu de l'autre côté du poste cela reste un aboyeur qui ne semble pas travailler ses entretiens et qui piège les politiques sur des sujets qui finalement n'intéressent pas grand monde. Oulalah le ministre ne connaît pas le prix du ticket de métro !! Mais dites moi pas que c'est pas vrai comme dirait JAMEL!

cherche "bourdin" dans Google image, c'est édifiant

cherche "bourdin" dans Google image, c'est édifiant

Bon si le ministre est au courant de la dernière convention entre l'Europe et l'Etat Français pour le financement de l'agriculture Biologique, je ne sais pas Jean-Jacques mais cela me semble plus important. Eh oui! Camarade, à force de se créer un personnage de Zorro de la radio...on devient sa propre caricature.

En France, les politiques vont parler dans un micro ou devant une caméra quand ils considèrent qu'ils n'ont aucun risque. Pire, les personnalités politique y vont parce qu'on ne les voit pas assez. Ainsi, le service de presse d'Arnaud Montebourg accepterait les caméra du Petit Journal parce "qu'au moins, on parle de lui, c'est déjà ça." Vive la politique de haut niveau !

et toi, tu dis quoi sinon ?

Eh bien je me la ferme comme tous le monde. Evidemment j'ai plein d'idées, de reproches contre ce fonctionnement mais aussi des propositions pour changer tout ça mais que faire...que dire sans passer pour une personne en colère, contre le système ? 

Bref, si des Bourdin ou autre "poujadistes d'opérette" ont la parole c'est que nous la leur laissons. 

Alors on fait quoi ?

Tag(s) : #réflexion